Partir en Birmanie : les coutumes et usages locaux à prendre en compte

Ce que l’on considère comme un comportement normal dans son pays n’est pas toujours perçu de la même manière dans d’autres contrées. Cela est le cas notamment pour la Birmanie. Il s’agit d’un pays qui se distingue par la richesse de sa culture, ses traditions et ses croyances. Afin de profiter pleinement de votre séjour en Birmanie, certains éléments des coutumes et usages locaux sont à prendre en compte.

Règles générales à observer

La Birmanie est un pays bouddhiste. Les règles qui s’y appliquent sont les mêmes que celles auxquelles vous pourriez être soumis en séjournant dans d’autres régions d’Asie du Sud-Est. Si vous voyagez avec un spécialiste comme Marco Vasco Birmanie, la bonne manière d’appliquer ces règles vous sera indiquée par votre organisateur de voyage. Cela dit, vous pouvez vous familiariser avec ces règles générales à observer dès maintenant :

Sauver ou perdre la face 

Sauver la face est une notion culturelle très importante lors de toute interaction en Birmanie. Elle fait référence à la fois au statut social, la réputation, l’influence, la dignité et l’honneur. La règle numéro un pour se sauver la face est de rester calme en public. Il faut toujours éviter de mettre les autres dans l’embarras ou de souligner les erreurs de quelqu’un.

Code vestimentaire 

Habillez-vous toujours de manière appropriée. Il est possible de se promener en maillot de bain sur une plage ou dans une station balnéaire. Mais vous devez être plus couvert dans d’autres endroits (comme les sites religieux) par respect pour les habitants et leur culture.

Usages dans les temples 

Enlevez vos chaussures et vos chaussettes lorsque vous entrez dans un temple. Quand vous visitez un temple, veillez à vous couvrir les épaules et les genoux. Cela s’applique autant aux femmes qu’aux hommes. De plus, vous devez toujours marcher dans le sens des aiguilles d’une montre autour des monuments bouddhiques.

Interaction avec les moines 

Faites preuve de respect envers les moines, les novices et les nonnes. Si vous le souhaitez, vous pouvez faire un don en offrant votre présent avec les deux mains. Vous pouvez joindre les paumes de vos mains en guise de salutation, mais ne proposez pas de serrer la main d’un moine, car cela serait irrespectueux. Par ailleurs, une femme ne doit pas toucher un moine.

Les coutumes locales en Birmanie

Voyager en Birmanie est l’une des expériences les plus belles qui soient. En arrivant dans le pays d’or, vous allez vite vous rendre compte que les Birmans sont des personnes très amicales, très ouvertes et très hospitalières envers les visiteurs. Ci-dessous, vous trouverez certains aspects essentiels à savoir concernant l’ensemble des coutumes du pays.

Salutations 

« Mingalarbar » est le mot birman que vous devez employer pour dire « Bonjour » ou « Bonsoir ». Vous utilisez « Min nay kow lar? » pour demander « Comment allez-vous ? » Vous dites « Jay zu tin bar deh » pour remercier. La salutation qui consiste à presser les paumes des mains l’une contre l’autre comme pour faire une prière n’est généralement pas utilisée en Birmanie. Bien qu’elle est courante en Inde, en Thaïlande, au Laos et au Cambodge.

Le thé 

Le thé occupe une place importante dans la culture du pays. C’est une boisson très populaire. En général, lorsque vous arrivez chez quelqu’un, votre hôte vous offrira immédiatement du thé. Certains Birmans observent encore l’heure du thé : c’est une tradition qui remonte à la période coloniale britannique.

La politique 

La politique est un sujet tabou dont on ne parle pas ouvertement en public. Évitez de poser des questions aux habitants à ce sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *